EXPOSITION AU PIED DE LA PELEE

Nos plantes précieuses exposées au Domaine d’Emeraude !
jeudi 15 janvier 2015.
 
(JPG)

Sortir nos protégées, les donner en spectacle, recueillir les commentaires des visiteurs, susciter l’envie ! Quelle joie pour nous, un nouveau challenge s’offre à nous !

(JPG)

En effet, suite à l’invitation du Président du P.N.R.M., nous acceptons de nous investir pour apporter notre part de bonheur à l’inauguration du "Domaine d’Emeraude".

(JPG)

Tout d’abord, il a fallu emprunter "la Trace", cette route en lacets arpente sur de nombreux kilomètres le relief accidenté qui caractérise le nord de l’île. La végétation luxuriante impressionne, un calme magique plane et la vue des précipices glace autant que la fraîcheur qui règne en ces lieux. Enfin, nous voilà à Morne-Rouge au pied de l’imposante montagne Pelée, dans ce superbe espace naturel appelé "Domaine d’Emeraude". Le cadre est magnifique, une végétation verdoyante, exubérante, enivrante, captive notre regard.

(JPG)

.

(JPG)

Nous repérons notre carbet que nous partageons avec le Inopsis Club et très vite nous imaginons les différents agencements possibles.

(JPG)

Notre petite équipe, composée d’hommes et de femmes volontaires, se met donc au travail. Les capacités physiques de certains mêlées à l’ingéniosité des autres ont permis d’agencer agréablement l’espace qui nous est alloué. Le mélange orchidées et bromés nous semble judicieux, les unes séduisent par leurs fleurs éblouissantes et les autres intriguent par leurs feuillages éclatants et variés.

(JPG)

.

(JPG)

Nous tentons d’anticiper les éventuelles questions qui risquent d’être posées et c’est avec une certaine angoisse que nous attendons l’ouverture de la manifestation, le jour J.

(JPG)

Dès le premier regard, le visiteur tombait sous le charme et c’est avec un réel plaisir que nous avons accueilli les nombreux commentaires sur nos plantes, renseigné sur leur mode de culture, rassuré sur leur résistance au climat, expliqué leur reproduction, informé sur les différents genres et indiqué leurs origines.

(JPG)

L’émerveillement face aux orchidées se lisait sur les yeux, se voyait par les gestes, tandis que les bromés surprenaient par la beauté de leurs feuillages colorés qui donnaient l’impression d’enflammer la verdure du sol.

(JPG)

Les visiteurs étaient ravis de reconnaître une plante de leurs jardins ou de trouver une ressemblance avec une étoile, une araignée, un serpent (Cryptanthus), une barbe de vieillard (Usneoides), du marbre (Marmorata), un zèbre (Vriesea splendens, Cryptanthus zebrinus), des ongles vernis (Neoregelia spectabilis), des taches de sang (Neoregelia demeter) etc.

(JPG)

.

(JPG)

A l’issue d’une journée longue et épuisante, nos visages rayonnaient de satisfaction, le sentiment du travail bien fait nous envahissait et nous fortifiait.

(JPG)

Bientôt, il fallu penser au rangement, au transport jusqu’aux voitures, mais qu’importe, les bons souvenirs se bousculaient dans nos têtes et déjà nos réflexions se projetaient sur notre prochaine exposition.

(JPG)

.

(JPG)

.

(JPG)

Morne-Rouge, 26-27 février 2011.