LES BROMELIACEES AU DOMAINE D’EMERAUDE

jeudi 15 janvier 2015.
 
(JPG)

Lors de nos récentes réunions, nous avons examiné minutieusement toutes les actions à entreprendre pour que cette exposition soit une réussite.

(JPG)

.

(JPG)

Afin d’être opérationnels au jour fixé et avec notre ardeur de passionnés, nous avons accompli nos tâches respectives : contacts avec les médias, les imprimeurs, autres fournisseurs, etc.

(JPG)

.

(JPG)

A l’approche du week-end, les bulletins météo plutôt pessimistes incitaient à la plus grande prudence. Notre volonté de charmer prenant le pas sur l’inquiétude, c’est avec optimisme que nous nous sommes rendus sur les lieux de l’exposition et, à notre plus grande joie, les Dieux du ciel étant avec nous, le mauvais temps s’est éloigné de cette région.

(JPG)

.

(JPG)

Les « Belles » se doutent que quelque chose de particulier se trame... Notre attention débordante du moment nous a trahis. Afin de les exposer au public, nous leur avons refait une beauté en les nettoyant, en éliminant les feuilles mortes, les mauvaises herbes et en les rempotant éventuellement. Une fois parées, il a fallu effectuer une sélection, choix très difficile car elles sont toutes belles, belles, belles !

(JPG)

.

(JPG)

Après la longue traversée de la route sinueuse de la Trace où règnent calme et mystère, nous atteignons le vaste Domaine d’Emeraude situé entre les Pitons du Carbet et la Montagne Pelée dans la commune du Morne Rouge.

(JPG)

.

(JPG)

Les « Belles » frémissent de bonheur à l’idée de passer un séjour dans ce cadre naturel, au milieu de cette végétation riche en épiphytes, où le chant mélodieux des oiseaux, le chuchotement du vent dans les arbres, le ruissellement de la fontaine et du jet d’eau, les papillons à la recherche de fleurs aux couleurs vives apportent fraîcheur et sérénité.

(JPG)

.

(JPG)

L’espace intéressant dont nous disposions a favorisé les talents de décorateurs et l’ingéniosité de certains membres. Ainsi les différents îlots constitués, échos extérieurs de nos collections, mettaient en évidence la diversité d’un genre et laissaient exploser les coloris multicolores des feuillages.

(JPG)

.

(JPG)

Durant trois journées, parcs et jardins étaient à l’honneur à l’occasion des « Rendez-vous aux jardins ». Diverses associations ont fait le déplacement afin de visiter le Parc Naturel. Au cours des déambulations nonchalantes dans les allées, la halte à notre stand était obligatoire. Le public enchanté ne tarissait pas d’éloges ! L’émerveillement était total face à ces plantes méconnues qui attirent le regard par la texture de leurs feuillages ravissants, souvent unis, rubanés, marbrés, striés ou fortement tachetés et surtout par leurs inflorescences aux coloris variées, du blanc au bleu, en passant par l’orange vif, le rose pâle, le rouge, le pourpre et le violet. Les sens sont charmés par cette symphonie de couleurs que les amateurs de jardins ou de peintures florales apprécient fortement.

(JPG)

.

(JPG)
(JPG)

Le dernier jour, en milieu d’après midi, un grain de pluie fort mais bref nous a rappelé que la sortie en forêt hygrophile s’achevait et qu’il fallait à nouveau repenser au transport délicat de nos protégées vers nos jardins.

(JPG)

MORNE-ROUGE, 4 et 5 JUIN 2011