SORTIE A LA RIVIERE

jeudi 22 septembre 2016.
 
La saison des pluies qui se prolonge freine quelque peu le rythme de nos randonnées. Cependant, nous envisageons tout de même de partir à la découverte de la rivière Le Lorrain à travers bois.

.

(JPG)

En passant par le Marigot, nous sillonnons le quartier Papin, au charme pittoresque, où les arbres à pain aux fruits globuleux ornent les jardins. Situé en hauteur, il offre un panorama grandiose sur l’ensemble de la commune. Les feuilles de chou, les petits bambous, les fougères et les cocotiers bordent les routes, laissant entrevoir les couleurs écarlates des Heliconia.

Avec prudence nous franchissons les gués l’un après l’autre, puis nous empruntons une route agricole au milieu des bananeraies, véritables nappes de verdure qui profitent du sol très fertile et de l’abondance des pluies de cette région du grand nord de l’île. Au terme de cet accès, nous stationnons nos voitures sur le bas côté sous bonne garde des vaches et poursuivons notre circuit à pied.

(JPG)

De prime abord, nous traversons une grande savane composée d’herbacées, d’arbustes et d’arbrisseaux.

(JPG)

Après le franchissement d’un autre gué, nous pénétrons dans une zone ombreuse parsemée de délicates fougères arborescentes (Cyathea) qui déploient leurs branches en éventail, de Philodendron, d’aile-à-mouche (Asplundia rigida), de goyaviers et de bambous. Les Héliconia rouges qui enflamment la verdure et les fleurs blanches en forme de pompon des Pois doux gris sont dissimulés sous un enchevêtrement de lianes de plantes épiphytes qui tapissent les troncs des arbres.

(JPG)

.

(JPG)

Plus nous nous enfonçons dans le sous-bois plus nos muscles sont sollicités par le sol boueux et glissant. Les efforts que nous fournissons focalisent toute notre attention et nous empêchent de percevoir le chant lointain de la rivière.

(JPG)

Tout à coup nous nous retrouvons dans une zone peuplée d’arbres de taille moyenne aux branches chargées de broméliacées. Nous reconnaissons le Guzmania lingulata aux feuilles vert clair, légèrement retombantes.

(JPG)

.

(JPG)

A la suite de cette découverte simple et spontanée, nous savourons une autre tout aussi merveilleuse, celle de la baignade dans l’eau limpide d’un grand bassin de la rivière envoûtante aux reflets de broméliacées et de fougères arborescentes.

(JPG)

Tandis que les enfants inventent des jeux aquatiques, les adultes se laissent envahir par la sérénité qui se dégage de cette fabuleuse rencontre avec la nature.

(JPG)

Au terme de notre pause dans cet environnement exceptionnel, nous rejoignons nos voitures et repartons par le quartier Séguineau qui abrite la majestueuse habitation Lagrange et les ruines d’une ancienne distillerie.

(JPG)
2011