BALADE AU JARDIN DE BALATA

jeudi 20 avril 2017.
 
Ce dimanche matin, le temps est encore brumeux à 10h mais quelques membres et amis du Bromelia Club se retrouvent devant la belle maison coloniale, point de départ de la visite du jardin de Balata.
(JPG)
La maison coloniale

Tout le monde est là !

Nous partons donc sur le sentier balisé pour découvrir ou redécouvrir la flore tropicale réunie harmonieusement dans un même espace. Ce jardin est né de la passion pour la botanique d’un horticulteur, paysagiste et poète, qui a su recréer l’environnement de chaque plante dans une ambiance féerique

Nous découvrons dès les premiers pas l’espace dédié aux palmiers. Différentes espèces cohabitent selon une disposition réfléchie.

Des Achmea, nichés dans un coin, protégés par des cannes de rivière (costus spicatus) qui pointent allègrement leurs petits boutons rouges.

(JPG)

Puis c’est une allée de bromeliacées (Neoregelia, Bilbergia, Vriesea, Alcanterea, Aechmea etc.....) qui attire le regard du collectionneur de bromés.

(JPG)

Chacun cherche à identifier quelques specimen.

(JPG)

Ici un Vriesea imperialis. Là un Alcantarea, plante majestueuse que l’on aimerait avoir dans son jardin.

(JPG)
Le groupe

Des Neoregelia tels des araignées chevauchent entre Vriesea et Aechmea.

(JPG)

.

(JPG)

De belles compositions accrochent l’œil du connaisseur .......

(JPG)
Aechmea

Les arbres sont pris d’assaut par des Aechmea, Vriesea et Bilbergia qui grimpent sur plusieurs mètres

(JPG)

Une halte au pied du ficus étrangleur intrigue plus d’un, mais le paysagiste a su tirer profit des méandres des racines pour réaliser un patchwork de Neoregelias sur supports de fougères arborescentes

(JPG)
Nénuphar

Poursuivant notre visite, nous atteignons en contrebas un plan d’eau peuplé de petits poissons et recouvert de nénuphars.

La balade à la cime a séduit pour les plus courageux pendant que les autres regagnaient la maison au point de départ de notre visite.

(JPG)
Le hall

Un petit tour à l’intérieur pour admirer le mobilier et les tenues d’époque et terminer agréablement notre promenade.

Et c’est naturellement, à cette heure avancée de la journée, que nous nous sommes retrouvés au restaurant « La Chaudière » à Morne Rouge autour d’un bon repas pour clore cette journée

Des couleurs pleins les yeux, des saveurs plein le ventre une journée agréable pour commencer les vacances .

Bonnes vacances à tous !!!!!